28 janvier 2022

Address Ownership Proof Protocol

Partager

Le protocole AOPP (Protocole de preuve de propriété d'adresse en Français) est un protocole qui a été introdiit par la société 21 Analytics pour répondre aux exigences réglementaires suisses. En effet, un fournisseur de services d'actifs virtuels (SAV ou VASP piur Virtual Asset Service Provider) basé en Suisse (c'est-à-dire tout intermédiaire financier traitant des cryptoactifs tels que le bitcoin) est légalement tenu d'exiger une preuve de propriété de l'adresse du portefeuille d'un client avant de pouvoir effectuer des retraits et des dépôts.

L'AOPP est une solution simple et automatisée pour fournir la preuve de la propriété de l'adresse d'un portefeuille externe.

Depuis août 2019, les SAV suisses sont tenus d'exiger la preuve de la propriété d'une adresse de portefeuille pour les retraits et les dépôts sur les portefeuilles non dépositaires (non-custodial) de leurs clients.

Propriétés du protocle AOPP

  • Conformité : Conformité totale avec les directives de la FINMA, les règlements VQF et l'interprétation des DNB.
  • Excellente expérience utilisateur : Prouve la propriété avec des signatures numériques au lieu d'envoyer des actifs cryptographiques ou de demander des captures d'écran, améliorant ainsi l'expérience utilisateur.
  • Privé : Ne nécessite pas de réutilisation d'adresse et préserve ainsi les meilleures pratiques conventionnelles en matière de confidentialité.
  • Facile à mettre en œuvre dans les portefeuilles : L'adoption des normes de signature numérique utilisées par Bitcoin rend sa mise en œuvre simple pour les développeurs.
  • Décentralisé : Le porte-monnaie communique directement avec le VASP. Aucun intermédiaire n'est nécessaire.
  • Renforcement de la sécurité : Réduit les risques d'attaque de type "Man-in-the-middle" (MITM) par des logiciels cryptographiques en évitant le copier/coller des adresses.

En lire plus

thumbnail Articles
Articles | 2021-01-18 01:00:00 Articles de cryptodevise sur les cryptomonnaies
thumbnail Ce qu'il faut retenir de Internet of Money
Ce qu'il faut retenir de Internet of Money | 1/5/2020