Catégories
FAQ

Qu’est-ce que le projet Titanium?

Le projet Titanium est un projet européen dont le coût total est d’un peu moins de 5 milliard (EUR 4 991 600), financé à 100% par l’Union Européenne et piloté en Autriche, dans le cadre du projet Horizon 2020.
On appellera LEA ( Law Enforcement Agencies ) les organismes d’application de la loi.

L’objectif de TITANIUM est de développer de nouvelles méthodes et des solutions techniques pour enquêter et atténuer les activités illégitimes (liées à la criminalité ou au terrorisme) impliquant des monnaies virtuelles et / ou des transactions sur le marché souterrain. Plus précisément, le projet cherche à :

  • Établir un environnement de recherche et de développement qui permet une collaboration étroite et continue entre chercheurs, développeurs, experts juridiques et acteurs de l’application de la loi dans plusieurs pays et régions européens
  • Analyser les exigences légales et éthiques pour les outils et les services liées aux crypto-monnaies, susciter les exigences techniques des intervenants LEA et établir un écosystème de développement qui assure le respect de ces exigences et qui soutient la génération de preuves à l’épreuve des tribunaux
  • Mettre en œuvre des outils pour l’agrégation automatisée de données provenant de diverses sources, y compris le DarkWeb, le Web de surface ou public et d’autres sources et dispositifs obtenus grâce à des mandats légaux, à l’aide de crawlers adaptatifs multimodaux, de dispositifs furtifs et de filtres intelligents
  • Fournir des services pour la simulation d’activités criminelles et la génération de données fictives
  • Étudier des heuristiques personnalisables, qui peuvent fonctionner à travers différentes monnaies virtuelles et identifier des grappes d’adresses susceptibles d’appartenir à la même entité réelle
  • Appliquer des techniques novatrices basées sur l’apprentissage machine (machine-learning) et des réseaux de neurones profonds pour révéler des modèles, détecter des anomalies et identifier les mélangeurs (mixer) utilisés pour le blanchiment d’argent
  • Déployez des outils et des services de médecine légale pour associer les LEA et conduir un Laboratoire de terrain pour évaluer l’efficacité, la conformité éthique et juridique et l’impact global des résultats et pour valider ces résultats pur atteindre un niveau 6 ou supérieur de l’échelle Technology readiness level (au moins une démonstration ou un prototype)
  • Préparer des programmes et mener des formations et des exercices conjoints qui faciliteront la prise en charge des technologies TITANIUM par les LEA en Europe
  • Autoriser les PME européennes et les Centres de Recherche et de Technologie RTO (Research and Technology Organisations)  à développer des outils de pointe, accéder aux marchés de LEA et renforcer la compétitivité européenne

Participants

  • TNO, Netherlands :  EUR 512 980
  • UNIVERSITAET INNSBRUCK, Austria :  EUR 557 900
  • KARLSRUHER INSTITUT FUER TECHNOLOGIE, Germany :  EUR 412 125
  • UNIVERSITY COLLEGE LONDON, United Kingdom:  EUR 397 920
  • FUNDACION CENTRO DE TECNOLOGIAS DE INTERACCION VISUAL Y COMUNICACIONES VICOMTECH, Spain :  EUR 345 416,25
  • COBLUE CYBERSECURITY BV, Netherlands:  EUR 280 000
  • DENCE GMBH, Germany :  EUR 290 062,50
  • TRILATERAL RESEARCH LTD, United Kingdom :  EUR 281 875
  • COUNTERCRAFT SL, Spain:  EUR 243 690
  • BUNDESKRIMINALAMT, Germany:  EUR 169 500
  • THE INTERNATIONAL CRIMINAL POLICE ORGANIZATION, France:  EUR 447 500
  • NATIONAL BUREAU OF INVESTIGATION, Finland:  EUR 157 541,25
  • Bundesministerium für Inneres – Ministry of the Interior, Austria:  EUR 67 850
  • MINISTERIO DEL INTERIOR, Spain:  EUR 48 750

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *