La blockchain Cours 4

Quels sont les avantages d’une blockchain?

La blockchain est l’une des technologies les plus innovantes et perturbatrices que l’humanité ait vues depuis des décennies. Elle a été décrit comme ayant la capacité de changer le monde tel que nous le connaissons avec une ampleur identique aux changements dus à l’électricité ou à Internet. Pourquoi, alors, si peu du grand public en a-t-il entendu parler? Et pourquoi la blockchain mérite-t-elle des éloges aussi élevés?

Parce que la blockchain a beaucoup plus d’avantages que les structures de données traditionnelles, et elle est en phase d’expérimentation ou d’adoption dans presque toutes les industries du monde.

Les blockchains publiques (qui ne nécessitent pas de permission pour rejoindre le réseau) ou les blockchains propriétaires ou privées n’ont pas les même avantages, ni les mêmes objectifs.

Décentralisation

La décentralisation des données est l’un des principaux avantages de la technologie blockchain en raison de la protection qu’elle offre. Avec la technologie blockchain, les enregistrements de données sont stockés sur plusieurs nœuds à travers un éventail d’emplacements géographiques. Cela réduit considérablement le risque de perte de données en cas d’incendie, de vol, de catastrophe naturelle, de piratage et de systèmes de fichiers corrompus – tous les risques posés par les systèmes de données traditionnels.

La décentralisation disperse également le pouvoir et le contrôle sur les données car aucun administrateur ne conserve le contrôle des informations. Au lieu de cela, les nœuds du réseau doivent parvenir à un consensus sur la légitimité des entrées afin de répliquer les données les plus récentes sur tous les nœuds.

En ce qui concerne la monnaie numérique, les personnes dans les climats politiques instables bénéficient grandement de la décentralisation de leurs fonds, car elle les met hors de portée de gouvernements autoritaires ou corrompus qui peuvent menacer leurs moyens de subsistance. De même, la technologie blockchain peut réduire l’impact de la corruption et réduire le risque de falsification dans les scénarios de vote.

Transparence

Comme mentionné précédement, la technologie décentralisée de la blockchain signifie que tout le monde sur le réseau détient une copie des enregistrements de transaction universellement acceptés. Toute modification ultérieure doit être acceptée par la majorité du réseau, ce qui rend la collusion presque impossible.

Ensemble, ces concepts garantissent la transparence du réseau pour toutes les personnes concernées et non au gré des organismes centralisés qui pourraient être tentés de modifier le réseau. Si la majorité du réseau accepte de faire un changement afin, par exemple, d’annuler une erreur – comme dans le problème de débordement de Bitcoin – alors tous les utilisateurs du réseau sont conscients de ce changement et ont volontairement subi une scission du réseau pour une bonne raison.

Sécurité

De même, si un agent malveillant tente de faire une modification dans les données d’une blockchain, les autres nœuds rejettent simplement l’enregistrement s’il ne parvient pas à un consensus. Il est presque impossible de modifier subrepticement des informations sur un réseau de blockchain car il est décentralisé. La plupart des données numériques actuelles, y compris les enregistrements des transactions bancaires, résident sur un ou plusieurs serveurs centralisés qui diffusent les données aux demandeurs, comme un utilisateur connecté aux services bancaires en ligne.

Ce goulot d’étranglement devient une cible pour les pirates qui souhaitent modifier les informations. La technologie Blockchain résout ce problème en diffusant les informations sur l’ensemble du réseau. Cela protège également les données contre les catastrophes naturelles, les incendies et les vols.

Traçabilité

Étant donné que les réseaux de chaînes de blocs linéaires fonctionnent uniquement en ajoutant des informations (jamais de suppression, ni de mise à jour), il existe une chaîne de données traçable. Cela est particulièrement utile pour des secteurs comme la logistique (Supply-Chain), car la chaîne de blocs devient une piste vérifiable de chaque arrêt qu’un produit fait au cours de son voyage.

D’une autre côté, certaines blockchain comme Monero qui propose une cryptomonnaie similaire à Bitcoin mais complètement anonyme, assure cryptographiquement que les transactions sont correctes et valides, mais ne permet pas de tracer les transactions.

Efficacité

L’élimination du besoin de traces papier et de rapprochement des registres peut considérablement améliorer l’efficacité et la vitesse des processus de transaction au sein d’un réseau commercial ou de devise numérique. Les intermédiaires, tels que les banques et autres autorités centrales, nécessitent globalement beaucoup de ressources, même si elles ne nécessitent que des ressources minimales par transaction. La blockchain peut également éliminer le temps et l’énergie consacrés à la mise à jour des enregistrements puisque la réplication est intégrée à son cadre. C’est pourquoi des gouvernements comme Dubaï utilisent la blockchain pour les documents gouvernementaux, réduisant les traînées de papier et améliorant la qualité de vie de ses citoyens.

Cette efficacité est cependant toute relative, car une blockchain publique, redondante et nécessitant de nombreux participants effectuant les mêmes tâches, ne peut être aussi efficace qu’une base de donnée centralisée ou distribuée entre participants se faisant confiance. C’est le prix à payer pour éviter la censure.

Coût

Dans certains cas, sans la nécessité d’une vérification par un tiers et d’organismes centralisés de confiance et de contrôle, les entreprises qui utilisent la technologie blockchain peuvent réduire les coûts. Les intermédiaires coûtent du temps et de l’argent. De même, un risque moindre d’atteinte à la sécurité et moins de querelles sur l’exactitude des enregistrements peuvent éviter aux entreprises de perdre de l’argent et du temps. Ceci est vrai pour les blockchains avec permissions, donc non publiques.